Les aides aux projets

Conseils :

  • diversifiez vos sources de financement,
  • adaptez vos demandes à chaque interlocuteur,
  • ciblez des partenaires qui gagneront à participer à votre projet,
  • restez en veille pour repérer les nouveautés et les dates de dépôt de dossier,
  • ne négligez aucune piste et osez frapper aux portes,
  • misez également sur les structures qui peuvent vous apporter une aide matérielle, humaine ou méthodologique. Une sono pour votre concert, du matériel pour votre voyage solidaire, un support de com’ percutant, la diffusion de votre mailing à des milliers de contacts, la mise à disposition d’un local… C’est tout aussi précieux qu’une aide financière.

 

Autofinancement

Investir vos propres ressources, mêmes minimes, montrera votre implication et votre motivation à vos partenaires. Hors de question de vider toutes vos économies, mais vous pouvez en piocher une partie, ou encore solliciter vos proches, participer à un vide-grenier, organiser des ventes (gâteaux, vide-dressing, etc.) ou proposer des services.

 

Financement participatif

Le principe est simple : faire financer son projet en collectant des fonds auprès de particuliers via une plateforme Internet. 3 formes de financement existent : le don (avec ou sans contrepartie), le prêt (avec ou sans intérêts) et l’investissement en capital (actions ou obligations). Il existe des dizaines de plateformes. Parmi les plus connues : Ulule (qui organise également des webinaires pour réussir sa campagne de financement), Kisskissbankbank, KickStarter, Babeldoor.

 

Aides publiques

Art et culture, citoyenneté, solidarité et animation locale ou internationale, développement durable, santé et cadre de vie… les organismes publics soutiennent des projets dans de nombreux domaines. Dans la majorité des cas, l’action devra présenter une utilité sociale et être de portée collective. Ne sont notamment pas financés les projets d’études, de formation ou encore de consommation. En général, les aides sont attribuées via des appels à projets. Soyez donc vigilants sur les dates de dépôt de dossier.

Quelques pistes :

Collectivités locales (conseil régional Centre-Val de Loire, votre conseil départemental, votre mairie)
Elles seront d’autant plus intéressées si votre projet participe à dynamiser leur territoire et concerne leur domaine de compétence. Pour une action de solidarité internationale par exemple, visez un pays partenaire de la collectivité française, cela peut notamment débloquer un financement plus important.

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) ou direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP)
Contactez le correspondant « Projet jeune » de la DDCS ou DDCSPP de votre département.
centre-val-de-loire.drdjscs.gouv.fr

Caisse des allocations familiales (Caf)
caf.fr (indiquez votre ville dans l’outil de géolocalisation de la page d’accueil pour connaître les aides de votre territoire)

Établissements scolaires
Via leurs fonds propres ou des fonds académiques. N’hésitez pas à vous adresser à la maison des lycéens ou au principal de votre établissement.

Associations
Certaines soutiennent des projets via des financements, d’autres par une aide méthodologique, matérielle ou logistique. Si possible, ciblez des associations dans le même champ d’action que votre projet.
Quelques exemples : Fédération régionale des acteurs culturels associatifs musiques actuelles (musique), Centraider (solidarité internationale), Ciclic (livre, images, culture numérique), Graine Centre (environnement), Zellidja (voyage solidaire), associations d’éducation populaire (tous domaines) : Ligue de l’enseignement, maisons des jeunes et de la culture, Familles rurales, Mouvement rural de jeunesse chrétienne, etc. (liste sur crajepcentre.fr).

Centres sociaux
Tous n’attribuent pas d’aide financière mais ils peuvent être de précieux alliés pour une aide matérielle ou logistique. De même, ils sauront faire connaître votre action auprès de leurs usagers.
Coordonnées auprès de votre mairie.

Union européenne
Le panel des subventions européennes est très large et souvent dédié à des projets d’ampleur relativement importante, de portée européenne ou répondant aux objectifs communautaires.
europa.eu

Zoom sur les aides dédiées aux étudiants

Fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes (FSDIE) – Universités
Pour qui ? Associations étudiantes.
C’est quoi ? Financement de projets étudiants, dans les domaines suivants : culture, animation du campus, sport, solidarité, citoyenneté, environnement, etc.
Modalités : le projet doit être présenté devant une commission, qui se réunit plusieurs fois dans l’année.
Contact : service de la vie associative et de la citoyenneté étudiante à l’université d’Orléans ou bureau de la vie de l’étudiant à l’université de Tours.

Culture-ActionS – Crous
Pour qui ? Étudiant, groupe d’étudiants ou association d’étudiants.
C’est quoi ? Aide financière ou logistique pour des projets étudiants, dans les domaines suivants : culture, citoyenneté, solidarité, environnement, sport, humanitaire, santé, culture scientifique et technique.
Modalités : le projet doit être présenté devant une commission qui se réunit plusieurs fois dans l’année.
Contact : service culturel du Crous d’Orléans-Tours.

Concours et tremplins du Crous
Chaque année, le Crous organise des concours (BD, photo, peinture, film court, nouvelle) et des tremplins artistiques (musique, danse et théâtre). Il organise aussi le printemps de l’art étudiant, concours régional libre d’art graphique.
crous-orleans-tours.fr

Pensez aussi à Animafac, le réseau des associations étudiantes. Ressources, bons plans, actus… c’est un des sites de référence en matière de projet étudiant ! Etudiez aussi leur appel à projet « La Riposte », votre asso pourrait peut-être en bénéficier.

 

Aides privées

Le secteur privé offre des possibilités de financement à ne pas négliger. De nombreux domaines d’action sont couverts.
Clarifiez bien avec votre financeur la forme d’aide qu’il vous attribue et son rôle dans votre projet.

Mécénat

Le mécénat est le soutien d’une entreprise à un projet associatif, sans contrepartie. Vous ne serez pas dans l’obligation de faire un retour une fois l’aide accordée. L’entreprise verse son aide directement ou par l’intermédiaire d’une fondation.
Liste d’entreprises mécènes sur admical.org (payant) et centre-francais-fondations.org
Autre organisme incontournable en la matière : la Fondation de France, qui pourra vous financer elle-même ou, le plus souvent, vous mettre en relation avec l’une des nombreuses fondations qu’elle héberge.

Concours « Déclics jeunes »

Organisé par la Fondation de France, ce concours s’adresse « à tous les jeunes de 18 à 30 ans, porteurs d’un projet individuel, original, innovant et altruiste, quel que soit son domaine d’application. ». Le montant attribué est de 7 600 €. Candidature en ligne du 15 septembre au 30 novembre de chaque année.

Sponsoring

Au contraire du mécénat, le sponsoring relève d’une démarche commerciale. Votre interlocuteur souhaite, à travers vous, faire sa publicité tout en vous aidant. Pensez à démarcher les commerces et entreprises situés près de chez vous. Consultez fichentreprise.com, annuaire d’entreprises en région Centre-Val de Loire.

 

 

Plus d’infos sur le sujet ?

N’hésitez pas à vous rendre au CRIJ, dans un BIJ ou un PIJ, c’est gratuit, ouvert à tous, anonyme et sans rendez-vous ! Vous y trouverez de nombreuses ressources et pourrez rencontrer un informateur jeunesse pour vous aider dans vos recherches.
Certaines structures peuvent également proposer des ateliers d’info sur la thématique et un accompagnement dédié (c’est le cas au CRIJ !).
Consultez www.crijinfo.fr/agenda pour consulter la date de notre prochaine animation au CRIJ à Orléans. Vous habitez une autre ville ? Contactez les BIJ et les PIJ.

Documents utiles

Guide pratique « Le financement participatif pour les acteurs de la solidarité et de la coopération internationale en région Centre-Val de Loire » (Centraider), 2017.

Fiches pratiques multi-thématiques avec des modes opératoires autour de la gestion de projet, de la communication, des partenariats, etc. (Animafac), 2017.

« Guide méthodologique de la conduite de projet » (Ministère de la Jeunesse, des sports et de la vie associative), 2004.

« Guide du porteur de projet » (Animafac), 2011.

Attention, les contacts et ressources de ces guides sont susceptibles d’avoir changé. La démarche méthodologique reste valable.

Sites Internet utiles

animafac.net
Informations, ressources méthodologiques, conseils pratiques, formations en ligne.

fondationdefrance.org
Site de Fondation de France réunissant fondateurs, donateurs et des milliers d’associations.

kangae.fr
Ressources pour accompagner les jeunes dans leur projet, de l’idée à la mise en place effective, outil de géolocalisation des événements, formations et structures d’accompagnement près de chez vous.

projaide.fr
Réseau social des porteurs de projet : mise en relation de porteurs de projets et de points d’accompagnement. Fiches ressources, aides méthodologique.

rij37.fr
Informations et ressources sur la méthodologie et les aides aux projets dans l’Indre-et-Loire.

wweeddoo.com
Méthodologie de projet et espace de partage de projet de jeunes.

A lire aussi