Étudier à l’étranger

1 étudiant sur 3 part chaque année se former à l’étranger.
Expérience humaine, intellectuelle et culturelle unique, elle fera la différence sur votre CV.
Explication et revue de programmes.

Partir à titre individuel

Si vous voulez débuter ou poursuivre vos études à l’étranger, sans lien de rattachement à un établissement d’enseignement français, vous devrez effectuer seul toutes vos démarches :

  • trouver un établissement et vous y inscrire : consultez des répertoires de formation sur ec.europa.eu/ploteus/frbachelorsportal.commastersportal.comumultirank.orgwhed.net
  • vous informer sur la reconnaissance des diplômes : vos diplômes français sont-ils reconnus à l’étranger ? Et vice-versa au retour ?
  • trouver un logement : plus d’infos dans notre article Préparer son départ,
  • régler tous les aspects administratifs et pratiques (visa si besoin, sécurité sociale, assurance, transport, etc.).

À savoir : les conditions et les formalités d’inscription diffèrent selon les établissements et les pays. Prévoyez une période de 2 à 4 mois pour tout préparer : dossier de candidature, tests linguistiques, diplômes traduits par des traducteurs assermentés, lettres de recommandation de vos professeurs, etc.

Attention : vous devrez régler les frais d’inscription de l’établissement étranger, qui peuvent être beaucoup plus élevés que ceux appliqués en France. De plus, vous ne pourrez pas prétendre à toutes les aides financières, qui sont souvent uniquement valables pour des programmes d’échanges.

 

Partir dans le cadre d’un programme

Vous restez affilié à votre établissement français, qui organise votre mobilité avec l’un de ses établissements partenaires à l’étranger. Vous réglez ainsi uniquement les frais d’inscription de l’établissement français et pouvez éventuellement bénéficier d’aides financières.

La période d’études suivie à l’étranger est reconnue pour l’obtention du diplôme en France, voire peut vous permettre d’obtenir un double diplôme.

 

Principaux programmes

Erasmus+ Enseignement supérieur

Ce programme permet aux étudiants inscrits au moins en 2e année d’études supérieures, de partir étudier de 3 mois à 1 an dans un autre établissement européen. Vous restez affilié à votre établissement français d’origine qui organise l’échange avec l’un de ses établissements partenaires.
La période d’études à l’étranger est reconnue pour l’obtention du diplôme en France grâce aux crédits ECTS et au contrat d’études que vous signez avant votre départ. Vous êtes sélectionné selon votre motivation et votre dossier universitaire. Plus d’infos auprès du service des relations internationales de votre établissement d’enseignement.

Programmes bilatéraux et filières internationales

En dehors du programme Erasmus+, de nombreuses universités et écoles françaises ont conclu des accords de mobilité avec des établissements étrangers. Ils permettent aux étudiants français d’aller se former dans l’établissement partenaire étranger sur une période déterminée (et vice-versa pour les étudiants étrangers). Certains cursus bi ou multinationaux aboutissent à la délivrance d’un double diplôme. Plus d’infos auprès du service des relations internationales de votre établissement.

Attention : si vous souhaitez revenir poursuivre vos études en France après une période à l’étranger, assurez-vous que les enseignements suivis à l’étranger suffiront pour satisfaire aux critères de sélection de votre future formation en France.

 

Bénéficier d’une aide financière

Principales bourses

Bourse Erasmus+

Cette aide est destinée aux étudiants suivant une période d’études à l’étranger dans le cadre du programme Erasmus+. Le montant varie en fonction de votre établissement et du pays de destination : entre 150 et 300 € par mois pour une mobilité d’études. Bon plan : vous pouvez bénéficier de la bourse 12 mois par cycle d’études (licence, master, doctorat).

generation-erasmus.fr

Aide à la mobilité internationale

Cette aide est délivrée aux étudiants boursiers qui souhaitent effectuer un séjour d’études à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échanges. Son montant varie en fonction des établissements. À titre indicatif, il était de 800 € par semestre pour l’université de Tours et 1600 € par semestre pour l’université d’Orléans pour l’année scolaire 2018-2019.

etudiant.gouv.fr

Bourse sur critères sociaux de l’enseignement supérieur

Si vous êtes boursier sur critères sociaux de l’enseignement supérieur, vous pouvez continuer à percevoir cette aide pour effectuer une période d’études à l’étranger.
etudiant.gouv.fr

Mobi-Centre

Attribuée par le conseil régional Centre-Val de Loire, cette aide est destinée aux étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur de notre région. Chaque étudiant dispose d’un « crédit temps » personnel lui permettant d’effectuer, en fonction de ses besoins et dans le cadre de son cursus, un ou plusieurs séjours de formation ou de stage en entreprise à l’étranger.

Le crédit temps est de 6 mois pour les filières courtes et de 1 an pour les filières longues. Les aides régionales sont versées aux étudiants tout au long de leurs études supérieures dans la limite de ce crédit temps.

L’aide est de 40 € par semaine en Europe, 60 € par semaine hors Europe.

Vous devez en faire la demande auprès de votre établissement de formation et sur la plateforme yeps.fr

Bourse départementale

En région Centre-Val de Loire, seul le conseil départemental de l’Indre propose une bourse départementale d’enseignement supérieur. Celle-ci est également valable pour effectuer une période d’études ou de stage à l’étranger. Attention, cette bourse n’est pas cumulable avec l’aide Mobi-Centre.

 

Autres aides financières

 

 

Plus d’infos sur le sujet ?

N’hésitez pas à vous rendre au CRIJ, dans un BIJ ou un PIJ, c’est gratuit, ouvert à tous, anonyme et sans rendez-vous ! Vous y trouverez de nombreuses ressources et pourrez rencontrer un informateur jeunesse pour vous aider dans vos recherches.
Certaines structures peuvent également proposer des ateliers d’info sur la thématique.
Consultez crijinfo.fr/agenda pour consulter la date de notre prochaine animation au CRIJ à Orléans. Vous habitez une autre ville ? Contactez les BIJ et les PIJ.

Documents utiles

Brochure « L’Europe c’est possible » (CRIJ Centre-Val de Loire), 2017.

Carte « Le monde en poche » (Eurodesk France), 2017.

Sites Internet utiles

ec.europa.eu/ploteus/fr
Portail sur les opportunités d’études et de formation en Europe avec les liens vers les sites Internet des établissements d’enseignement supérieur.

enic-naric.net
Pour obtenir une équivalence d’un diplôme français à l’étranger.

eurodesk.eu
Réseau européen d’information spécialisé dans la mobilité des jeunes en Europe. Nombreuses ressources documentaires : études, formation professionnelle, comment financer sa mobilité, emploi, échanges, etc. Liens et adresses utiles.

euroguidance-france.org
Mode d’emploi dédié à la mobilité européenne des étudiants, fiches pays pour étudier, trouver un emploi, un job ou un stage, financer sa mobilité.

european-funding-guide.eu/fr
Base de données gratuite de bourses et aides financières pour étudier à l’étranger.

info.erasmusplus.fr
Présentation des programmes européens de mobilité pour les étudiants, apprentis, salariés, formateurs, volontaires ou porteurs de projets, guide d’accompagnement pour son projet, témoignages, vidéos et informations communautaires.

À lire aussi