Faire un stage à l’étranger

Faire un stage à l’étranger dans le cadre de son cursus d’études, d’un projet de reconversion, ou de recherche d’emploi, c’est le moyen d’acquérir une expérience professionnelle différente et valorisante. C’est aussi l’opportunité de se perfectionner dans une langue, de découvrir un autre pays et d’apporter une touche d’ouverture à son CV, qui prend une dimension internationale.

 

Quelles modalités ?

La pratique et la notion de stage ne sont pas identiques dans tous les pays. Chaque pays ayant sa définition, il est important de s’informer au cas par cas, selon la destination choisie. En effet, si en France, le stage s’inscrit toujours dans le cadre d’une formation, ce n’est pas le cas dans d’autres pays, comme en Italie ou en Espagne, où cette notion s’apparente plutôt à une courte période de travail.

Convention de stage

Dans le cadre d’un stage intégré à votre cursus d’études, il sera formalisé par la signature d’une convention entre l’entreprise, l’établissement d’enseignement et le stagiaire. Il sera reconnu comme faisant partie de la formation, en lien avec le diplôme préparé.

Si vous partez hors cursus d’études, demandez tout de même un écrit stipulant vos conditions de stage. C’est une garantie juridique.

Conditions de travail

Gardez à l’esprit que les conditions de stage dans un pays étranger seront différentes de celles que vous connaissez en France : vous pouvez travailler plus (ou moins) que 35 heures, être rémunéré ou non…

www.euroguidance-france.org : informations et conseils sur les stages en Europe, par pays.
www.european-mobility.eu : rédaction d’une convention de stage « sur mesure » en fonction du pays de destination.

 

Trouver un stage

Commencez vos recherches au moins 6 mois à l’avance. 

Premier réflexe : adressez-vous au service des relations internationales ou au bureau des stages de votre établissement. Certaines écoles ou universités signent des partenariats avec des entreprises à l’étranger et la plupart gardent en archive la liste des stages effectués par leurs anciens étudiants, leurs rapports de stage, leurs commentaires… Elles bénéficient donc d’un réseau important de contacts à l’étranger.

 

Envoyer des candidatures spontanées

Pour trouver les coordonnées d’entreprises, consultez des annuaires en ligne :
www.europages.fr
http://fr.kompass.com
www.lemoci.com
www.wayp.com

Pensez à candidater auprès des entreprises françaises implantées à l’étranger.
www.tresor.economie.gouv.fr

 

Répondre à des offres

www.aidostage.com
www.apecita.com (agriculture)
www.atoustages.com
www.directemploi.com
https://ec.europa.eu/eures/droppin
http://erasmusintern.org
www.iagora.com
http://jobs-stages.letudiant.fr
www.kapstages.com
http://odyssee-agri.com (agriculture)
www.praxisnetwork.eu
www.teli.asso.fr (payant)

 

Utiliser les réseaux sociaux

Ils vous permettront de vous faire connaître, de vous constituer un réseau pro, voire même de trouver un stage. Les plus connus : Viadeo et  LinkedIn. 

 

Postuler auprès des institutions européennes et des organisations internationales

On n’y pense pas forcément mais ils offrent des possibilités de stages, parfois très bien rémunérés, souvent destinés à des étudiants de niveau bac+ 3 minimum ayant des compétences spécifiques. La Commission européenne, le Parlement européen, le Conseil de l’Union européenne, le bureau du Médiateur européen, l’Unesco et l’Onu, entre autres, reçoivent des stagiaires. Les formulaires de candidature sont disponibles sur leurs sites Internet.

 

Programmes et bourses 

Erasmus+ Enseignement supérieur

Les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur peuvent, dès leur 1ère année d’études, effectuer un stage de 2 à 12 mois dans un autre pays européen. Les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur peuvent également effectuer un stage jusqu’à 1 an après l’obtention du diplôme, à condition que l’étudiant soit sélectionné durant sa dernière année académique. Vous restez affilié à votre établissement français d’origine. La période de stage à l’étranger est reconnue pour l’obtention du diplôme en France.
Une aide financière est attribuée. Son montant varie en fonction du pays de destination : entre 300 et 450 € par mois.
Plus d’infos auprès du service des relations internationales de votre établissement.

Bon plan : vous pouvez bénéficier de 12 mois de mobilité, études et/ou stages, par cycle d’étude (Licence, Master, Doctorat). 

 

Erasmus+ Formation professionnelle

En région Centre-Val de Loire, Pôle emploi peut organiser pour les demandeurs d’emploi un séjour professionnel dans un autre pays européen, comprenant :

  • 2 semaines de cours de langue en France,
  • 2 semaines de cours de langue à l’étranger,
  • 11 semaines de stages en entreprise.

La quasi-totalité des frais de séjour est couverte. Les demandeurs d’emploi indemnisés continuent à percevoir leur allocation.
Contactez votre conseiller Pôle emploi. 

 

Autres programmes

  • PRAXES de l’OFAJ : pour les jeunes de 18 à 30 ans qui souhaitent effectuer un stage de 1 à 6 mois en Allemagne, à titre volontaire, indépendamment d’un établissement ou d’une activité professionnelle.
  • stage de perfectionnement de l’OFQJ : pour les jeunes de 18 à 35 ans, en formation professionnelle continue, en recherche d’emploi ou suivis par une mission locale, qui souhaitent suivre un stage de perfectionnement de 3 à 6 mois dans une entreprise québécoise.
  • stage Coopératif à l’International – Expérience Internationale Canada (EIC) : pour les étudiants de 18 à 35 ans, ayant un contrat de stage signé, pour faire un stage d’un an maximum au Canada.
  • Génération-Coopération-Global Education Network (GéCo-GLEN) : pour les étudiants de l’enseignement supérieur agronomique, cursus vétérinaire et paysager, pour un stage de 3 mois en binôme européen dans un pays d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique latine, et trois séminaires de 4 jours en Europe d’éducation à la solidarité internationale, de préparation au départ et de valorisation des acquis.

 

Bénéficier d’une aide financière complémentaire

Bourse sur critères sociaux de l’enseignement supérieur

Si vous êtes boursier sur critères sociaux de l’enseignement supérieur, vous pouvez continuer à percevoir cette aide pour effectuer une période de stage à l’étranger.
www.etudiant.gouv.fr/cid96349/bourses-etudes-etranger.html

 

Aide à la mobilité internationale

Cette aide est destinée aux étudiants boursiers qui souhaitent effectuer un stage ou un séjour d’études à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échanges. Cette aide est cumulable avec la bourse sur critères sociaux. Son montant varie en fonction des établissements.
www.etudiant.gouv.fr/cid96349/bourses-etudes-etranger.html

 

Mobi-Centre

Mobi-Centre est destinée aux étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur de la région Centre-Val de Loire (y compris en BTS ou en classe préparatoire). C’est une aide financière, délivrée par la région, permettant d’effectuer dans le cadre de votre cursus, un ou plusieurs stages à l’étranger d’une durée de 4 semaines minimum dans n’importe quel pays.

Chaque étudiant dispose d’un « crédit temps » personnel allant de 6 mois maximum pour les filières courtes (inférieures ou égales à bac+3) à 12 mois maximum pour les filières longues (supérieures à bac+3 et s’intégrant dans le cursus LMD). Vous pouvez utiliser ce « crédit temps » à votre convenance tout au long de votre cursus d’études supérieures.

La bourse forfaitaire est de 40 € par semaine de formation passée à l’étranger. Elle passe à 60 € par semaine si le projet se déroule dans l’une des zones prioritaires « internationales » définies par la région Centre-Val de Loire.

Vous devez en faire la demande auprès de votre établissement de formation au moins 2 mois avant votre départ à l’étranger.
www.regioncentre-valdeloire.fr/accueil/ma-region-et-moi/une-chance-pour-tous/mobilite-internationale/mobi-centre.html

 

Euro-Métiers Centre (lycéens, apprentis, jeunes diplômés de l’apprentissage)

Euro-Métiers Centre permet aux jeunes d’effectuer, pendant leur formation ou à l’issue de leur diplôme, un stage professionnel en entreprise dans l’un des pays de l’UE ou dans l’un de ses pays associés (Islande, Liechtenstein, Norvège et Turquie).

Euro-Métiers Centre se décline en 3 dispositifs reposant sur un projet établi par l’établissement de formation :

  • « Premiers parcours – Erasmus+ » pour les lycéens (BEP et Bac Pro) et les apprentis (CAP au Bac Pro).
  • « Jeunes diplômés de l’apprentissage – Erasmus+ » pour les post-diplômés de l’apprentissage (tous niveaux).
  • « Bac + » pour les apprentis (niveau III) en cours de formation.

Une convention de stage est obligatoire. Dans le cas de « Bac + », le stage pourra se dérouler dans un établissement de formation.
Une bourse forfaitaire est accordée par semaine de stage effectuée. Son montant s’élève à 140 € ou 200 € selon le projet.
Chaque projet de stage est préparé par l’établissement et adressé au conseil régional.
www.regioncentre-valdeloire.fr/accueil/ma-region-et-moi/une-chance-pour-tous/mobilite-internationale/euro-metiers-centre.html

 

Bourses départementales

Certains conseils départementaux peuvent attribuer des bourses départementales d’enseignement supérieur aux étudiants. En région Centre-Val de Loire, seul le conseil départemental de l’Indre en propose une. Celle-ci est également valable pour effectuer une période de stage ou d’études à l’étranger. Attention, cette bourse n’est pas cumulable avec l’aide Mobi-Centre.

 

Autres aides financières

  • Diálogo (association d’amitié franco-espagnole) : pour les étudiants de moins de 30 ans souhaitant effectuer un stage en Espagne, pendant un an maximum.
  • OFAJ (Office franco-allemand pour la Jeunesse) : bourse pour stage pratique pendant la formation professionnelle et technologique, bourse pour stage pratique pour étudiants, bourse pour un « Job dans la ville jumelée », bourse de stage pour étudiants engagés dans la vie étudiante.
  • OFQJ (Office franco-québecois pour la jeunesse) : bourse de stage pour les élèves et étudiants de la formation technique et professionnelle.
  • AUF (Agence universitaire de la francophonie) : bourse de stage pour les étudiants, inscrits en master dans un établissement membre de l’AUF, qui souhaitent effectuer un stage professionnel ou académique dans un pays du « Sud » et dans un environnement francophone.

 

 

Plus d’infos sur le sujet ?

N’hésitez pas à vous rendre au CRIJ, dans un BIJ ou un PIJ, c’est gratuit, ouvert à tous, anonyme et sans rendez-vous ! Vous y trouverez de nombreuses ressources et pourrez rencontrer un informateur jeunesse pour vous aider dans vos recherches.
Certaines structures peuvent également proposer des ateliers d’info sur la thématique.
Consultez www.crijinfo.fr/agenda pour consulter la date de notre prochaine animation au CRIJ à Orléans. Vous habitez une autre ville ? Contactez les BIJ et les PIJ.

Documents utiles

Brochure « Faire un stage à l’étranger » (Eurodesk France), 2017.

Guide « Destination Europe au départ de la région Centre-Val de Loire » (CRIJ Centre-Val de Loire), 2015.

Brochure « L’Europe c’est possible » (CRIJ Centre-Val de Loire), 2017.

Carte « Le monde en poche » (Eurodesk France), 2017.

Sites Internet utiles

http://eurodesk.eu
Réseau européen d’information spécialisé dans la mobilité des jeunes en Europe. Nombreuses ressources documentaires : études, formation professionnelle, comment financer sa mobilité, emploi, échanges, etc. Liens et adresses utiles.

euroguidance-france.org
Mode d’emploi dédié à la mobilité européenne des étudiants, fiches pays pour étudier, trouver un emploi, un job ou un stage, financer sa mobilité.

https://info.erasmusplus.fr
Présentation des programmes européens de mobilité pour les étudiants, apprentis, salariés, formateurs, volontaires ou porteurs de projets, guide d’accompagnement pour son projet, témoignages, vidéos et informations communautaires.

 A lire aussi