Partir au pair

Partir au pair est un bon moyen de progresser en langues et de découvrir une autre culture grâce à la vie en famille. C’est également une formule relativement peu coûteuse pour une expérience à l’étranger.
Voici les infos essentielles à retenir pour vous lancer dans l’aventure.

 

C’est quoi ?

Dans une famille d’accueil à l’étranger, vous vous occupez des enfants, de la préparation des repas, de l’aide aux devoirs et éventuellement de petites tâches ménagères. Vous travaillerez entre 20 et 45h par semaine, selon les formules et les destinations.

En contrepartie, vous êtes logé, nourri et recevez un peu d’argent de poche. 

 

Pour qui ?

Il faut être âgé de 17 à 30 ans.

Avoir de l’expérience avec les enfants est incontournable : baby-sitting, soutien scolaire, animations. Si vous possédez le Bafa (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur), c’est un véritable plus.

Un niveau basique dans la langue du pays d’accueil est recommandé pour comprendre et vous faire comprendre dans les premiers temps.

Si vous avez le permis de conduire, c’est un atout, surtout aux États-Unis. 

 

Dans quel pays ?

En Europe, les pays accueillant le plus de jeunes au pair sont l’Angleterre, l’Irlande, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, les pays d’Europe du Nord et les Pays-Bas. Outre leur proximité géographique, ils offrent l’avantage de vous épargner certaines démarches administratives, notamment de visa !

Hors Europe, les États-Unis sont la première destination. Cette formule est également assez courante en Australie et en Nouvelle-Zélande. Dans ce cas, il faudra demander un visa. Il est spécifique « au pair » pour les États-Unis. Pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande, ce sera un visa « vacances-travail ».

 

Combien de temps partir au pair ?

La durée moyenne d’un séjour au pair est 10 mois, de septembre à juin, afin de s’adapter au calendrier scolaire des enfants. Il est possible de partir moins longtemps, mais les offres sont plus rares.

 

Comment partir ?

Il est souvent conseillé de passer par un organisme de placement. Il se chargera de vous trouver une famille, de gérer les démarches administratives et de vous suivre pendant votre séjour. En contrepartie, vous devrez régler des frais de placement, auxquels vous devrez parfois rajouter des frais de visa et de transport s’ils ne sont pas déjà inclus.

Concernant le choix de l’organisme, il est préférable d’opter parmi ceux membres des réseaux Association Familles et Jeunesse, International Au Pair Association ou Union française des agences au pair. C’est un gage de qualité et de sérieux.

Consultez des coordonnées d’organismes dans le dossier Actuel Cidj n° 8.23 « Partir au pair », disponible au CRIJ et dans les BIJ et PIJ.

Vous pouvez également trouver une famille par vos propres moyens, mais dans ce cas soyez très vigilant sur les conditions de travail proposées et exigez un contrat de travail. Ce sera à vous de gérer toutes les démarches administratives et, en cas de souci avec la famille, vous devrez vous débrouiller seul pour trouver une solution au problème.

Il est possible de consulter des annonces sur les sites suivants : www.aupair-world.net et www.findaupair.com

 

 

Plus d’infos sur le sujet ?

N’hésitez pas à vous rendre au CRIJ, dans un BIJ ou un PIJ, c’est gratuit, ouvert à tous, anonyme et sans rendez-vous ! Vous y trouverez de nombreuses ressources et pourrez rencontrer un informateur jeunesse pour vous aider dans vos recherches.
Certaines structures peuvent également proposer des ateliers d’info sur la thématique.
Consultez www.crijinfo.fr/agenda pour consulter la date de notre prochaine animation au CRIJ à Orléans. Vous habitez une autre ville ? Contactez les BIJ et les PIJ.

A lire aussi