S’occuper utile et se distraire autrement

Pendant cette période particulière, comment occuper ses moments off chez soi, lorsqu’on ne travaille pas pour ses cours ou son travail – voire même si vous êtes en chômage technique. Cela peut paraître difficile mais il y a finalement une multitude d’activités à faire et de nouveaux horizons à découvrir.

Apprendre, se former

C’est le moment d’acquérir de nouvelles compétences d’une autre manière. Et pour cela, vous pouvez vous lancer dans les MOOC ! Certaines plateformes ouvrent leurs contenus et proposent des centaines de cours en ligne gratuits (souvent niveau enseignement supérieur) : fun-mooc.frmooc-francophone.com – openclassrooms.com/fr
Renseignez-vous également auprès de certaines assos, qui peuvent également en proposer sur des sujets spécifiques (ex : Animafac pour les assos étudiantes).

Pour enrichir votre culture générale, exploitez la très riche plateforme pédagogique lumni.fr (anciennement France TV Education), vous y trouverez des vidéos, des audios, des jeux, des articles pour enrichir vos cours de manière très ludique.
Pensez également à educarte.arte.tv, gratuite depuis lundi 16 mars, et à France Culture.

Vous pouvez également en profiter pour apprendre une langue, par le biais d’une appli, d’un site ou via des plateformes de discussion.

Idem pour la musique : il y a des cours et des tutos en ligne. Regardez du côté de Youtube et des réseaux sociaux notamment.
Des bons plans sont également en train de se mettre en place. Un exemple : les applications The Minimoog Model D et Kaossilator des marques de synthétiseur Korg et Moog, sont désormais gratuites.

Enfin, sans transition, une dernière réjouissance : vous pouvez vous entraîner au code de la route.

 

S’occuper de soi et de son intérieur

Pendant les moments off, c’est également l’occasion de prendre du temps pour soi et faire des choses que vous ne pouvez pas faire habituellement.

Exit les sandwichs et les plats préparés, enfilez votre tablier pour tester des nouvelles recettes et vous préparer de bons petits plats. Internet regorge de recettes et tutos. Des chefs organisent même des live sur les réseaux sociaux. La gourmandise est largement autorisée en période de confinement, cela rendra votre quotidien plus agréable !

Pour pallier à vos nouveaux talents de Top Chef, n’hésitez pas à faire du sport à la maison ! Il existe de multiples applis de sport, émissions TV et cours sur YouTube pour vous défouler, mais sans vous blesser (attention aux postures). C’est important pendant cette période, qui peut être un peu compliquée moralement.

Autre idée utile, durable et qui deviendra peut-être une nouvelle habitude pour vous : créer vos produits « zéro-déchet ». Qu’il s’agisse de lessive, de produits ménagers ou encore de cosmétiques, vous trouverez de nombreuses recettes sur Internet.

Enfin, vous pouvez vous atteler à un grand tri et rangement. Mettez de côté ce que vous voudrez donner ou vendre plus tard. Ce tri peut également s’appliquer à vos photos. N’hésitez pas d’ailleurs à en faire des albums photos, pour vous ou vos proches. Et si vous en faisiez livrer un à vos grands-parents par exemple, peut-être isolés pendant cette période ?

 

Se distraire

Se changer les idées est essentiel ! Lecture, films, séries, musique… en plus de ce que vous connaissez sûrement déjà, profitez des plateformes déjà existantes mais également des différentes offres qui émergent ces derniers jours pour s’adapter à la situation, quelques exemples :

Regarder des films

  • Canal + passe en clair sur toutes les box jusqu’au 31 mars.
  • Orange, SFR, Free, etc. offrent des chaînes supplémentaires à leurs abonnés.
  • Le site OpenCulture offre plus de 1000 films rares.

Visionner des concerts

Visiter un musée

De nombreux musées s’adaptent à cette situation exceptionnelle et peuvent être visitées de manière virtuelle, comme par exemple Le Louvre, le musée du Prado à Madrid, le Musée de la photographie américaine, ou encore le Rijks Museum à Amsterdam. Découvrez d’autres musées ici.

Lire

  • La Bibliothèque Nationale de France offre via son site gallica.bnf.fr des milliers d’œuvres.
  • Le site lirenligne.net met gratuitement à disposition des œuvres littéraires libres de droits, sous forme numérique mais également sous forme audio pour certaines.
  • Commandez des e-book gratuitement, grâce aux offres temporaires proposées par Cultura, la Fnac ou la librairie Furet du Nord.
  • Explorez le catalogue de livres audio et numériques téléchargeables gratuitement pendant la période du confinement à partir de covid19.confinementlecture.com

Écoutez des podcast

Il existe des émissions passionnantes à écouter et pour tous les goûts ! Par exemple :

  • Transfert, des histoires d’anonymes qui ouvrent la porte de leur intimité, de leurs secrets sur Slate.
  • Nouvelle école, qui va « à la rencontre de passionnés qui choisissent d’écrire leur histoire ».
  • Grünt, pour les amateurs de rap sur Radio Nova.
  • Gang Stories, le nouveau podcast sur l’histoire des gangs raconté par JoeyStarr et diffusé sur Deezer
  • Les pieds sur Terre, inspiré de l’émission de radio américaine This American Life, qui propose une demi-heure de reportage sans commentaire, sur France culture.
  • Conquérantes, une émission qui donne la parole à des sportives sur Madmoizelle.

 

Garder le contact

Ce n’est pas parce que l’on reste chez nous quelque temps que l’on n’aura plus de contacts, discussions et moments partagés avec sa famille ou ses amis. C’est même essentiel, surtout pour ceux qui habitent seuls.

C’est le moment d’utiliser les différentes plateformes de messagerie et de visio : Messenger, Whatsapp, Facetime, Skype ou encore Zoom par exemple.

Créez des groupes de discussion et n’hésitez pas à organiser des soirées virtuelles en visio.

Et le plus basique, mais pensez à appeler ceux qui seraient moins familiers avec ces outils. Cette période peut être assez anxiogène, prenez soin de vous et des autres.