1. Accueil
  2. >>
  3. S'occuper de sa santé, Vie pratique
  4. >>
  5. Votre protection sociale

Votre protection sociale

Se soigner, oui bien sûr ! Mais comment ? A quel prix ?

Sécu, mutuelle, aides financières… nous faisons le point pour vous !

La sécurité sociale

La sécurité sociale ou « assurance maladie » est un système qui garantit à chacun la prise en charge de tout ou partie de ses frais médicaux, tout au long de sa vie.

Depuis la mise en place de la protection universelle maladie en janvier 2016, les conditions d’ouverture de droits sont simplifiées : « toute personne qui travaille ou réside en France de manière stable et régulière a droit à la prise en charge de tout ou partie de ses frais de santé.  Les salariés n’ont plus à justifier d’une activité minimale, seul l’exercice d’une activité professionnelle est pris en compte. Quant aux personnes sans activité professionnelle, elles bénéficient de la prise en charge de leurs frais de santé au seul titre de leur résidence stable et régulière en France. »

A savoir : si vous êtes ressortissant étranger en situation irrégulière en France, vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier de l’Aide médicale d’Etat (AME) qui ouvre droit à la prise en charge à 100 % des soins avec dispense d’avance de frais.

La sécurité sociale est gérée par les CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie). Il existe des régimes spécifiques, par exemple : le régime agricole pour les exploitants et les salariés agricoles, géré par la MSA (Mutualité Sociale Agricole), le régime de la SNCF, de la RATP, d’EDF-GDF, etc.

 

La sécurité sociale pour les étudiants

Vous devenez étudiant à la rentrée 2018 : vous restez rattaché à votre sécurité sociale, généralement celle de vos parents (qu’il s’agisse du régime général, agricole ou autre). Vous n’avez aucune démarche à faire ni de cotisation à acquitter (sauf si vous déménagez et changez de département, il faudra alors en informer votre centre de sécurité sociale pour faire transférer votre dossier dans votre nouveau département de résidence).

Vous étiez déjà étudiant en 2017-2018 et vous poursuivez vos études en 2018-2019 : vous restez affilié à votre sécurité sociale étudiante en 2018-2019 : la LMDE (lmde.com) ou la Smeco (smeco.fr) en région Centre-Val de Loire (y compris si vous changez de lieu de résidence). La cotisation annuelle auparavant demandée est supprimée.

À compter de la rentrée 2019 : la sécurité sociale étudiante disparaîtra au 31 août 2019. Tous les étudiants seront rattachés au régime général de la protection sociale (ou à un autre régime s’ils en font la demande avec leurs parents).

Contribution de vie étudiante et de campus (CVEC) : à partir de la rentrée 2018, plus de cotisation sécurité sociale à régler, mais une nouvelle « contribution ». D’un montant annuel de 90 €, la CVEC est destinée à « favoriser l’accueil et l’accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif des étudiants et à conforter les actions de prévention et d’éducation à la santé ». Sont concernés les étudiants en formation initiale des établissements publics et privés d’enseignement supérieur, les étudiants en apprentissage et les étudiants en classe préparatoire aux grandes écoles. Les étudiants boursiers en sont notamment exonérés.

cvec.etudiant.gouv.fr (infos et paiement en ligne)

Vous avez un job en plus de vos études ?

Cette information concerne uniquement les étudiants qui relèveront encore de la sécurité sociale étudiante en 2018-2019.

Si votre contrat de travail vous engage toute l’année universitaire et que vous travaillez au moins 600 heures par an ou 150 heures par trimestre, vous ne relevez pas de la sécurité sociale étudiante mais du régime général. Il faut également que votre contrat de travail débute au plus tard le 1er septembre et qu’il soit connu au moment de votre inscription. Dans ce cas, c’est la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de votre lieu de résidence qui assure la gestion de votre dossier et le remboursement de vos soins.

La complémentaire santé

Pour compléter les remboursements de votre sécurité sociale, vous pouvez souscrire à une complémentaire santé, par le biais d’une mutuelle ou d’une compagnie d’assurances. Ce n’est pas obligatoire mais fortement recommandé.

N’hésitez pas à bien comparer les tarifs et les prestations fournies.

A savoir : depuis 2016, tout employeur du secteur privé, entreprise et association, a l’obligation de proposer une complémentaire santé à ses salariés, quelle que soit leur ancienneté dans l’entreprise. Il doit prendre en charge au minimum 50 % de la cotisation. Vous pouvez être dispensé d’y adhérer dans certaines situations.

Aides financières

Des aides existent pour vous permettre de ­financer votre complémentaire santé, voire même pour béné­ficier de la gratuité des soins :

Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C)

Si vous avez de faibles ressources et sous certaines conditions, vous pouvez prétendre à la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) : vous bénéficierez d’une prise en charge à 100 % de vos dépenses de santé, sans avoir de frais à avancer ni de complémentaire santé à payer.

Autres avantages : vous pouvez bénéficier du tarif social de l’électricité et du tarif social du gaz mais aussi obtenir des réductions sur les prix des abonnements des transports en commun.

Aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS)

Si vos ressources sont faibles mais légèrement supérieures au plafond fixé pour l’attribution de la CMU-C, vous pouvez prétendre à l’aide au paiement pour une complémentaire santé (ACS) sous certaines conditions. Vous recevrez une attestation-chèque permettant d’obtenir une réduction sur le montant annuel de votre cotisation à une mutuelle.

Aide régionale pour l’adhésion à une complémentaire santé

Une aide financière de 100 € maximum par an est attribuée par le conseil régional Centre-Val de Loire pour aider les étudiants à payer une mutuelle auprès d’établissements partenaires. Elle est réservée aux étudiants de moins de 28 ans inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur de la région, boursiers des échelons 4 et plus, et ne pouvant béné­ficier ni de la CMU-C ni de l’ACS. Les volontaires en service civique peuvent également en béné­ficier.

Plus d’infos et liste des organismes partenaires sur www.yeps.fr.

Loiret Santé : la complémentaire santé pour tous les Loirétains

Le département du Loiret, en partenariat avec Actiom (association d’assurés), propose la mutuelle, Loiret Santé, à petit prix et accessible à tous les habitants du Loiret.

Plus d’infos au 02 46 72 01 62 (prix d’un appel local) ou sur www.macommunemasante.org/loiret-sante

Plus d’infos sur le sujet ?

N’hésitez pas à vous rendre au CRIJ, dans un BIJ ou un PIJ, c’est gratuit, ouvert à tous, anonyme et sans rendez-vous ! Vous y trouverez de nombreuses ressources et pourrez rencontrer un informateur jeunesse pour vous aider dans vos recherches.
Certaines structures peuvent également proposer des ateliers d’info sur la thématique.
Consultez www.crijinfo.fr/agenda pour consulter la date de notre prochaine animation au CRIJ à Orléans. Vous habitez une autre ville ? Contactez les BIJ et les PIJ.

Document utile

Guide « La sécu et moi » (Ecole des dirigeants de la protection sociale), 2016.

Sites Internet utiles

ameli.fr
Consultation de vos remboursements, annuaire des professionnels de santé, téléchargement de formulaires, information sur vos droits, renseignements sur les offres de prévention proposées par l’assurance-maladie, infos utiles, etc.

https://mes-aides.gouv.fr
Simulateur en ligne qui permet d’estimer les prestations sociales auxquelles une personne est éligible, à partir d’une description simple de sa situation. Il indique également les démarches à réaliser pour y avoir droit.

http://secu-jeunes.fr
Site d’information de la Sécurité sociale des 16/25 ans : droits, démarches, dico de la sécu, etc.

A lire aussi