Financer ses études

De manière générale, il est vivement conseillé de prendre contact avec les services sociaux du Crous, de votre établissement d’enseignement et, si besoin, d’un organisme d’action sociale (Maison du département, CCAS, etc.) pour bénéficier d’un accompagnement dans vos démarches de demandes d’aides.
Tout le monde peut rencontrer des difficultés. Il peut être parfois difficile de demander de l’aide, mais n’oubliez pas que des solutions existent et que vous avez des droits.

AIDES, DISPOSITIFS ET RESSOURCES NATIONALES ET REGIONALES

Bourses sur critères sociaux

Toutes les infos sur crous-orléans-tours.fr/bourses

Calculez vos droits à la bourse et votre échelon simulateur.lescrous.fr

Aide financière exceptionnelle pour les étudiants boursiers

Les étudiants boursiers ou bénéficiaires d’une allocation annuelle du Crous ou bénéficiaires d’une bourse régionale pour une formation sanitaire et sociale, qui ne perçoivent pas d’aide personnelle au logement bénéficient d’une aide exceptionnelle de 100 € (auxquels s’ajoutent 50 € par enfant). Elle est versée depuis le 15 septembre 2022. Plus d’infos.

Prime exceptionnelle de rentrée

Si vous bénéficiez d’une aide au logement, vous pourrez toucher cette prime de 100 € (auxquels s’ajoutent 50 € par enfant). Elle est versée depuis le 15 septembre 2022. Plus d’infos.

Révision du droit à bourse sur critères sociaux

« Si vous avez déposé une demande de bourse et si vous souhaitez qu’elle soit réexaminée compte tenu d’une baisse durable et notable de vos revenus familiaux, due à certaines situations (chômage, maladie, séparation, etc.), vous avez la possibilité d’en faire la demande en vous rendant sur messervices.etudiant.gouv.fr et en cliquant sur l’icône « suivi du dossier social étudiant (DSE) ». Il est possible de prendre en compte les revenus de l’année civile écoulée, voire ceux de l’année civile en cours. »

Aides du Crous

N’hésitez pas à vous faire aider par le service social du Crous. Les assistants sociaux vous accompagneront dans les formalités et les difficultés de votre vie étudiante (budget, logement, aides sociales, relations familiales, isolement, santé, accès aux droits, démarches administratives). Ils pourront vous présenter les différentes possibilités de financement pour vos études (bourses, aides) et instruire des dossiers de demande d’aides financières (notamment les aides spécifiques du Crous).
Les aides spécifiques du Crous permettent d’apporter rapidement une aide financière personnalisée.
Après un entretien, et en fonction de l’urgence de votre situation, un assistant social pourra vous proposer une aide financière :

  • soit une allocation annuelle accordée à l’étudiant qui rencontre des difficultés durables (rupture familiale par exemple). Aide non cumulable avec une bourse sur critères sociaux. Cette aide vous exonère de la CVEC,
  • soit une aide ponctuelle pour faire face à une difficulté nouvelle et imprévisible.

crous-orleans-tours.fr/action-sociale/aides-financieres
Pour plus de renseignements et pour déposer un dossier, prenez contact avec le service social du Crous : crous-orleans-tours.fr/action-sociale/contacter-le-service-social

Numéro de téléphone national dédié aux aides
Afin de mieux vous informer sur les aides et les démarches à effectuer :
vous pouvez aussi appeler le 0 806 000 278.
Ce numéro, ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h, est au prix d’un appel local, non surtaxé.
Un conseiller vous renseignera sur le soutien ou les aides qui peuvent vous être apportés et vous expliquera comment en faire la demande auprès de votre Crous.

Aide à la mobilité Parcoursup

Aide de 500 € destinée au bachelier qui effectue son entrée dans l’enseignement supérieur en dehors de son académie de résidence, via Parcoursup. Il faut notamment avoir été bénéficiaire d’une bourse de lycée l’année scolaire précédente. Attention, l’attribution de l’aide n’est pas automatique. Elle dépend de l’examen du dossier et de la situation globale de la personne qui en fait la demande.
Plus d’infos et demande sur messervices.etudiant.gouv.fr rubrique « s’inscrire dans l’enseignement supérieur » > « aide à la mobilité Parcoursup ».

Aide à la mobilité en master

1 000 € pour faciliter la mobilité géographique des étudiants boursiers titulaires d’une licence, inscrits en première année de master, dans une région académique différente de celle dans laquelle la licence a été obtenue.
Plus d’infos sur etudiant.gouv.fr rubrique « info » > « vos aides financières » > « aide à la mobilité en master ».
Demande sur messervices.etudiant.gouv.fr rubrique « demander une bourse ou une aide » > « aide à la mobilité master ».

Vous souhaitez partir étudier à l’étranger ?

Consultez les infos et les aides possibles dans notre guide « Etre étudiant en région Centre-Val de Loire » à partir de la p. 25.

Prime d’activité

Si vous travaillez ou si vous êtes apprenti, pensez à la prime d’activité. C’est une prestation qui complète les revenus d’activité professionnelle.
Pour y avoir droit en tant qu’étudiant salarié ou apprenti, vous devez :

  • avoir au moins 18 ans,
  • résider en France,
  • percevoir pendant au moins 3 mois un salaire mensuel supérieur à 78 % du Smic net (soit 1 028,96 €, chiffre 2022).

La prime est versée tous les mois en fonction de votre situation et des ressources perçues au cours des 3 derniers mois. Le montant est identique sur 3 mois même si votre situation change au cours de cette période (sauf en cas de séparation). La prime est cumulable avec une bourse sur critères sociaux. Le 15 novembre 2022, tous les bénéficiaires de la prime d’activité ont pu bénéficier d’une aide exceptionnelle de solidarité (28€ par foyer + 14€ par enfant à charge). 
Pour plus d’infos, pour estimer vos droits puis faire votre demande, rendez-vous sur caf.fr  « vie professionnelle  »  > « prime d’activité » > « questions/réponses » > « je suis étudiant… ».

Le prêt étudiant garanti par l’Etat

L’Etat a créé un fonds de garantie « prêts étudiants » qui permet à certaines banques partenaires (Société générale, Crédit agricole, Crédit mutuel, CIC, Caisses d’épargne, Banques populaires, BFCOI, Banque postale) d’accorder un prêt d’un montant maximum de 20 000 €, sans conditions de ressources et sans caution parentale ou d’un tiers.
Il faut avoir moins de 28 ans, être de nationalité française ou posséder la nationalité de l’un des Etats membres de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen. Dans ces 2 derniers cas, l’étudiant doit justifier de 5 ans de résidence régulière ininterrompue en France au moment de la conclusion du prêt. Il faut également être régulièrement inscrit dans un établissement en vue de la préparation d’un concours ou d’un diplôme de l’enseignement supérieur français.
Le remboursement peut être différé (partiellement ou totalement).
Les taux d’intérêt et les modalités de prêt sont variables selon les organismes bancaires.

Si vous êtes en alternance

En contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation, vous ne pourrez pas bénéficier d’une bourse sur critères sociaux mais vous pourrez profiter du logement et de la restauration universitaires, ainsi que d’autres services proposés par le Crous. Pour les aides sociales, contactez le service social du Crous si vous êtes en contrat d’apprentissage. Si vous êtes en contrat de professionnalisation, contactez le service social de votre établissement.
Au sein de votre entreprise, vous pourrez bénéficier des mêmes avantages que les autres salariés (tickets restaurant, aides au transport, etc.).
La carte d’étudiant des métiers pourra vous faire obtenir des réductions diverses (culture, sport, commerces, etc.).

Si vous êtes un étudiant ultramarin

Des infos sur etudiant.gouv.fr rubrique « info » > « vous conseiller et accompagner » > « étudiants des Outre-mer ».

Si vous êtes un étudiant réfugié

Vous êtes réfugié ou vous bénéficiez de la protection subsidiaire (ou de la protection temporaire), et vous souhaitez poursuivre ou reprendre vos études : des infos sur etudiant.gouv.fr rubrique « info » > « vous conseiller et accompagner » > « étudiants réfugiés ».

Si vous êtes en situation de handicap

Vous pouvez bénéficier de la prestation de compensation du handicap.
Cette aide personnalisée est calculée par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) en fonction de votre handicap et de vos besoins (humains, matériels, etc.).
Renseignez-vous sur les conditions d’attribution auprès de la MDPH de votre département.
Plus d’infos et autres aides sur monparcourshandicap.gouv.fr « informations et orientation » > « études supérieures » > « compenser mon handicap : aides et aménagements » > « aides financières pour les étudiants en situation de handicap ».
La fédé 100% handinamique peut accorder des bourses, renseignez-vous sur handinamique.org rubrique « études » > « bourses ».

Si vous êtes étudiant en médecine

Dans notre région, les départements du Cher, d’Eure-et-Loir, de l’Indre, de Loir-et-Cher et du Loiret proposent des aides financières et/ou des avantages côté études, stage, logement ou déplacement. Renseignez-vous auprès d’eux.
Le Contrat d’engagement de service public (CESP) propose aux étudiants et aux internes en médecine, ou en odontologie, une allocation brute de 1 200 € par mois. Une candidature au CESP peut être déposée dès la 4e année des études médicales.
En contrepartie, les bénéficiaires s’engagent, pendant un nombre d’années égal à celui durant lequel ils auront perçu l’allocation et pour 2 ans minimum, à choisir une spécialité moins représentée ou à s’installer dans une zone où la continuité des soins est menacée.
Pour récupérer puis déposer votre dossier, contactez le service scolarité de votre faculté de Médecine. Renseignez-vous sur les cumuls possibles ou non avec d’autres aides.

Aides du conseil régional Centre-Val de Loire pour les formations du secteur sanitaire et social

Aides dans le parcours de formation du secteur sanitaire et social, au sein d’un des établissements de formation agréés ou autorisés en région Centre-Val de Loire :

prise en charge financière du coût pédagogique, selon certains critères, pour les formations initiales, notamment en post-bac :
• du sanitaire : infirmier, infirmier de bloc opératoire, sage-femme, technicien de laboratoire médical, préparateur en pharmacie hospitalière, manipulateur d’électroradiologie médicale, puéricultrice, ergothérapeute, masseur-kinésithérapeute, psychomotricien,
• du social : éducateur spécialisé, éducateur technique spécialisé, assistant de service social.
Renseignez-vous auprès des établissements de formation ou au 0 800 222 100 (appel gratuit depuis un poste fixe),

attribution d’une bourse régionale d’études sur critères sociaux, soumise à conditions de ressources, et alignée sur le régime des bourses sur critères sociaux de l’enseignement supérieur.
Pour être éligible à la bourse régionale, l’étudiant doit bénéficier de la prise en charge du coût pédagogique de sa formation par la région. Bourse versée mensuellement, dès le mois qui suit l’entrée en formation. Non cumulable avec la bourse sur critères sociaux de l’enseignement supérieur. Sur présentation de la notification d’attribution de la bourse d’études, vous pourrez demander le remboursement de la CVEC sur cvec.etudiant.gouv.fr
Pour plus d’informations (dates de demande, conditions d’attribution, etc.), consultez aress.regioncentre-valdeloire.fr ou téléphonez au 02 38 56 93 12 ou
envoyez un courriel à aress@regioncentre.fr

Droits d’inscription à l’Université

Si vous rencontrez des difficultés financières, si vous avez perdu votre droit à bourse, vous pouvez peut-être bénéficier d’une aide.
Renseignez-vous auprès de l’administration de votre Université.

Pour les étudiants autres qu’universitaires

  • si vous êtes étudiant dans un lycée public (BTS, CPGE), adressez-vous au service social de votre établissement,
  • si vous êtes étudiant dans une école privée non reconnue par l’Etat, adressez-vous à votre établissement.

 

AIDES, DISPOSITIFS ET RESSOURCES LOCALES

Pour les étudiants qui dépendent de l’université d’Orléans

A Orléans, Bourges, Chartres, Châteauroux, Issoudun

Aide (Accompagnement individualisé des étudiants)
Lieu d’accueil ouvert aux étudiants de l’université d’Orléans qui rencontrent des difficultés.
L’Aide vous propose des informations sur les dispositifs d’aides accessibles aux étudiants, et vous oriente vers les bons interlocuteurs pour les difficultés financières, d’isolement, de logement, d’alimentation, de jobs, etc.
Permanences des principaux acteurs sociaux et administratifs (par exemple le Crous, la CPAM, des associations, etc.), pour répondre aux questions et accompagner dans les démarches administratives.
Plus d’infos.

Le service social de l’Université (Service de santé universitaire, 9 rue de Tours, Orléans) peut vous accompagner.
L’assistante sociale peut :

– écouter, conseiller, informer les étudiants dans leur parcours universitaire quelles que soient leurs difficultés,
– orienter le cas échéant vers les services compétents,
– instruire les dossiers de demande d’aide financière.
Vous pouvez la joindre au :  02 38 49 49 52
ou par mail : ayele.degbe1[at]univ-orleans.fr

A Saint-Jean-de-la-Ruelle

Face à la hausse du coût de la vie qui impacte fortement les étudiants, la ville de Saint-Jean-de-la-Ruelle apporte une aide exceptionnelle à tous les étudiants stéoruellans sans condition de ressources. Cette bourse d’un montant unique de 120 € est attribuée sur la base d’une demande selon les critères suivants : avoir le statut d’étudiant, être domicilié à titre personnel à Saint-Jean-de-la-Ruelle ou être rattaché fiscalement au domicile de ses parents (père et/ou mère) résidant Saint-Jean-de-la-Ruelle, avoir moins de 26 ans à la date de la demande.
Vous pouvez faire votre demande entre le 1er novembre et le 31 décembre 2022.
Plus d’infos.

Pour les étudiants qui dépendent de l’université de Tours

A Blois, Tours

Les assistants sociaux de l’Université – Service de santé universitaire peuvent vous conseiller et vous aider dans vos démarches sociales (demandes de bourses, aides au logement, aides financières, demandes de protection sociale, de reconnaissance de handicap, etc.).
60 rue du Plat d’Etain – Bât. H – Tours
Tél : 02 47 36 77 00
Courriel : ssu@univ-tours.fr
et
3 place Jean-Jaurès – JJ009, JJ011 & JJ013 – Blois
Tél : 06 98 17 01 84
Courriel : ssu.blois@univ-tours.fr

Dans l’Indre

Aide du conseil départemental de l’Indre
Bourse accordée aux étudiants boursiers du Crous, fiscalement dépendants du département.
Montant annuel de 270 €.
Demande à effectuer de début décembre à mi-mars : pour déposer un dossier, renseignez-vous sur indre.fr
Tél : 02 54 08 37 67
Courriel : contact@indre.fr

Fonds d’aide aux jeunes (Faj)

Les aides du Faj sont destinées aux jeunes âgés de moins de 25 ans qui rencontrent des difficultés financières. Les étudiants ne sont pas prioritaires. Néanmoins, s’ils rencontrent des difficultés particulières de nature à remettre en cause leur parcours, ils peuvent avoir accès aux aides du Faj à titre exceptionnel.
Ces aides peuvent notamment permettre de couvrir des frais de nourriture, d’hygiène, de transport ou encore de logement. C’est un secours temporaire pour faire face à des besoins ponctuels et/ou urgents.
Ces aides sont à solliciter seulement après avoir déjà rencontré un assistant social du Crous ou de votre établissement. Pour faire une demande, prenez contact avec un organisme d’action sociale (CCAS de votre commune ou Maison du département par exemple). Au-delà de cette aide, l’organisme contacté pourra vous renseigner sur d’autres dispositifs d’aide qui existent près de chez vous.

 

DIVERS

  • la Fondation de France permet de repérer des bourses de fondations diverses via un moteur de recherche,
  • de nombreux organismes (Restos du cœur, Secours populaire, Secours catholique, Croix-Rouge, épiceries sociales, associations étudiantes, etc.) peuvent également vous soutenir (produits de première nécessité, conseils, etc.). Pour connaître les coordonnées des organismes proches de chez vous, rendez-vous dans une structure Information Jeunesse,
  • certaines villes peuvent, plutôt de façon exceptionnelle, accorder des aides à leurs étudiants via la mairie ou le CCAS (centre communal d’action sociale).

 

A SAVOIR : CUMUL D’AIDES ET DE SOURCES DE REVENUS

Le cumul d’une bourse sur critères sociaux avec une source de revenus, autre que l’aide familiale, est soumis à certaines conditions. Dès lors que l’obligation d’assiduité aux cours et aux examens est respectée, vous pourrez exercer un petit boulot étudiant (sauf cas d’exclusion du bénéfice des bourses, par exemple, vous ne pourrez pas cumuler bourse et inscription à Pôle emploi en tant que demandeur d’emploi). Le cumul est également autorisé si vous suivez à temps complet un stage obligatoire rémunéré intégré dans le cursus au titre duquel vous avez obtenu une bourse sur critères sociaux.

La bourse est cumulable avec une allocation pour la diversité dans la fonction publique, une bourse Talents, une allocation perçue dans le cadre d’un contrat d’engagement de service public (CESP – étudiants en médecine), une bourse Erasmus, l’indemnité servie dans le cadre du service civique, l’allocation d’études spécifique accordée aux réservistes de la garde nationale ou une bourse accordée par une collectivité territoriale (à l’exception des bourses versées par la région pour les formations sanitaires et sociales). Elle est également cumulable avec la prime d’activité.

En revanche, la bourse n’est pas cumulable avec une allocation annuelle accordée dans le cadre du dispositif des aides spécifiques du Crous, une bourse d’un autre département ministériel, une aide de formation permanente ou d’insertion professionnelle, une bourse régionale pour les formations sanitaires et sociales ou une bourse d’un gouvernement étranger.

 

PLUS D’INFOS

 

A LIRE AUSSI