Le violentomètre : un outil pour “mesurer” les violences conjugales

Vert : « profite ». Orange : « vigilance, dis stop ». Rouge : « protège-toi, demande de l’aide ».
Ces couleurs sont celles du violentomètre, une règle graduée permettant d’identifier si sa relation amoureuse est saine ou dangereuse.

Car cela n’est pas toujours évident de prendre du recul sur ce que l’on vit ou encore car certains comportements peuvent être parfois banalisés ou minimisés…

À partir d’une vingtaine de cas de figure, cet outil permet de jauger si un comportement est sain – acceptable dans un couple, ou si au contraire il faut agir et se protéger car il relève de la violence.

Si vous vous sentez concernés par l’une des violences, n’hésitez pas à contacter le 39 19, numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés.

Vous pouvez également contacter des structures comme le CIDFF (Centres d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles) ou le Planning Familial.

Cet outil a été adapté par le Centre Hubertine Auclert à la demande du conseil régional d’Île-de-France. Il a été conçu fin 2018 par les Observatoires des violences faites aux femmes de Seine-Saint-Denis et de Paris, l’association En Avant Toute(s) et la Mairie de Paris.

À lire aussi