Réussir sa lettre de motivation en anglais : la règle des 5 S

Ça y est, vous êtes décidé à partir pour vivre une expérience internationale et votre choix s’est tourné vers un pays anglophone ? Job, stage, volontariat, emploi… A vos candidatures !

Le premier pas vers l’international est une candidature bien rédigée selon les spécificités culturelles des pays anglophones.

Nous vous proposons une règle d’or pour vous faciliter l’écriture de votre lettre de motivation en anglais : la règle des 5 S.

En rédigeant votre lettre, gardez toujours en tête les aspects suivants :

  • Short (court) : votre lettre de motivation doit idéalement, ne pas dépasser une page. Pensez à faire des phrases courtes et simples et exprimez-vous d’une façon claire. Gardez en tête qu’un recruteur va prendre peu de temps pour lire votre candidature. Concentrez-vous sur l’essentiel et éliminez les détails inutiles,
  • Specific (ciblée) : essayez de faire référence à l’offre du job plusieurs fois dans votre lettre, spécialement au début et dans la conclusion. Puis, mettez en valeur vos compétences et vos qualités en fonction de celles requises pour le poste,
  • Structure and selling points (structure et « éléments vendeurs ») : cette règle correspond à celle d’avant. Il s’agit de se présenter de la meilleure façon possible. Pour réussir, il est utile de savoir que la lettre de motivation permet au recruteur de voir si les expériences et compétences du candidat correspondent aux attentes pour le poste. En plus, il faut toujours préciser pourquoi vous souhaitez faire exactement le job qui est proposé,
  • Showing enthusiasm (montrer de l’enthousiasme) : votre lettre de motivation est le premier contact avec le recruteur, elle doit vous correspondre et refléter votre personnalité. Soyez honnête et donnez envie au recruteur de vous rencontrer personnellement,
  • Spelling (orthographe) : n’hésitez pas à faire relire votre lettre et votre CV à quelqu’un bilingue ou dont l’anglais est la langue maternelle. Une candidature bien dirigée, ça veut aussi dire que vous avez un certain niveau linguistique.

Maintenant que vous avez la règle d’or pour réussir votre lettre de motivation en anglais, il ne vous reste plus qu’à vous lancer. Bon courage !

Pour plus d’infos sur le sujet, n’hésitez pas à consulter la brochure « Rédiger son CV en anglais » éditée par le réseau Eurodesk ou d’aller directement nous voir au CRIJ ou dans les BIJ et PIJ près de chez vous.

 

A lire aussi : 

 

Actu rédigée par Valentina, volontaire allemande en service civique au CRIJ. Merci et bravo à elle 🙂