Vie pratique : aides et ressources

Alimentation 

Le repas à tarif social

Depuis le 1er septembre 2021, les restaurants universitaires du Crous proposent les tarifs suivants :

  • si vous êtes étudiant boursier ou bénéficiaire d’une aide spécifique annuelle, vous bénéficiez automatiquement du tarif à 1 € pour un repas complet lors de votre passage en caisse,
  • si vous n’êtes pas boursier mais que vous rencontrez des difficultés financières avérées, vous pouvez demander le bénéfice du tarif à 1 €. Pour en faire la demande, complétez ce formulaire en ligne. Attention : cette aide est mise en place jusqu’au 7 novembre 2021. Pour la prolonger, vous devrez contacter le service social du Crous,
  • si vous n’êtes pas boursier, le tarif est de 3,30 € pour un repas complet.

Distribution alimentaire

Les différentes associations d’entraide et de solidarité peuvent organiser des distributions de produits de première nécessité (nourriture et/ou hygiène), parfois directement sur les campus universitaires.
Pensez par exemple aux Restos du cœur, au Secours populaire, au Secours catholique ou aux structures telles que les Banques alimentaires.
Il faudra généralement passer par un service d’action sociale (services sociaux de votre établissement d’enseignement ou du Crous, CCAS, Maison du département) pour en bénéficier mais n’hésitez pas à les contacter directement pour plus d’informations.

Des associations de soutien aux étudiants peuvent également organiser des distributions alimentaires. Renseignez-vous au sein de votre établissement d’enseignement.

Vous pouvez également vous rapprocher d’une épicerie solidaire. C’est un commerce de proximité classique qui permet à un public en difficulté économique de réaliser ses courses et de choisir les produits qu’il souhaite consommer, en proposant des denrées entre 10 % à 30 % de leur valeur marchande. Pour en bénéficier, il faut généralement passer un service d’action sociale (services sociaux de votre établissement d’enseignement ou du Crous, CCAS, Maison du département).

Vous pouvez également consulter une cartographie des associations organisant des distributions alimentaires mise en ligne par France Info.

Enfin, vous pouvez jeter un œil aux différentes applis « antigaspi » telles que « Too good to go » pour repérer des commerces qui donneraient ou vendraient à petits prix des produits invendus : etudiant.gouv.fr/fr/les-applis-antigaspi-pour-manger-moins-cher

De manière générale, si vous êtes confrontés à des difficultés financières, il est vivement conseillé de prendre contact avec les services sociaux du Crous, de l’établissement d’enseignement ou d’un organisme d’action sociale (Maison du département, CCAS, etc.) pour bénéficier d’un accompagnement dans vos démarches et d’une orientation ciblée en fonction de vos besoins.
Vous pouvez également vous rapprocher d’une structure d’Information Jeunesse (CRIJ, BIJ, PIJ) pour des informations et de leurs référents étudiants, mobilisés pour vous aider à trouver des solutions.

Quelques pistes locales :

(Liste non exhaustive. N’hésitez pas à nous envoyer un mail à crij(@)ijcentre.fr pour d’autres informations).

Blois
  • L’association bio-solidaire du réseau des Jardins de Cocagne propose des paniers solidaires de fruits et légumes aux étudiants à prix réduits (après les vacances de la Toussaint).
Bourges
  • Association Esope : distribution de bon d’achat de 1 à 5 € à utiliser pour faire ses courses dans son épicerie sociale : www.esope.ovh
Orléans 
Tours
  •  Le P’tit Kadi : épicerie sociale itinérante (vente de produits alimentaires et d’hygiène à 10% du prix du marché).
  • Les Halles de Rabelais: paniers alimentaires pour les étudiants précaires.
  • La table de Jeanne-Marie : repas à emporter. L’association se situe au 6 rue Febvotte et est ouverte tous les jours de 10h à 16h.
  • Les cœurs de Yolène : distribution gratuite de fruits et légumes.

Plus d’informations : https://coronavirus.univ-tours.fr/les-aides-3

  • Frigo solidaire: réfrigérateur en libre-service où chacun peut déposer ou retirer de la nourriture quand il le souhaite (installé au sein de la faculté de médecine de Tours).

Consultez d’autres lieux d’aide alimentaire proposées sur le territoire de Tours métropole à partir de cette carte interactive.

Transport

Voici quelques pistes pour vous déplacer dans notre région à prix réduit.

Si vous êtes confrontés à de grandes difficultés financières, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un service d’action sociale (services sociaux de votre établissement d’enseignement ou du Crous, CCAS, Maison du département), qui peut éventuellement vous accompagner pour trouver une solution pour vous aider à financer vos trajets.

Bus, tram

Les réseaux de transport en commun des villes étudiantes de la région proposent des abonnements mensuels ou annuels à tarifs réduits pour les étudiants. Ils vous permettent de voyager de manière illimitée sur leurs réseaux pour une vingtaine d’euro par mois.

Train

Avec la carte « Rémi Liberté Jeune », bénéficiez de tarifs réduits pour vous déplacer en train en région Centre-Val de Loire ou depuis et vers les régions voisines (Île-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Pays-de-Loire, Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes) :  50 % de réduction en semaine, 66 % le week-end.
Bon plan : inscrivez-vous sur la plateforme YEP’S et votre carte sera gratuite !

Prix Flash Rémi : billets à petits prix disponibles en nombre limité jusqu’à 3 ou 10 jours avant le départ sur une sélection de trains en Centre-Val de Loire ou depuis et vers l’Île-de-France.
remi-centrevaldeloire.fr

Happy Hour Intercités : bénéficiez de 50 % de réduction sur des billets disponibles uniquement sur Internet entre 5 jours et 1 jour avant le départ.
oui.sncf

Faire du covoiturage

Économique et convivial, le covoiturage consiste à partager un véhicule avec une ou plusieurs personnes qui effectuent le même trajet à tarif réduit. Consultez les sites suivants pour vous mettre en relation avec un conducteur qui a une place libre :

Vélo

Bourges
Orléans

Équipement numérique

Blois et Tours
  • Aides à l’achat d’un ordinateur, à la réparation d’un ordinateur et à la connexion Internet : « l’université de Tours met en place un dispositif d’aides numériques pour les étudiants en situation de précarité : aides à l’achat d’un ordinateur, à la réparation d’un ordinateur et à la connexion Internet. Ces aides sont conditionnées à une évaluation de votre situation par une assistante sociale de l’université. »
    www.sphinx.univ-tours.fr
Bourges, Chartres, Châteauroux, Issoudun et Orléans
  • Aide à l’acquisition d’un ordinateur portable : ce dispositif de l’université d’Orléans permet d’acquérir « un ordinateur portable de gamme professionnelle reconditionné pour un montant de 350 €. Les étudiants en situation de précarité peuvent demander un soutien financier de l’Université. »
    www.univ-orleans.fr/es/aidepc
  • Presto ! Prêt d’ordinateurs : les étudiants ayant besoin d’un ordinateur sont invités à remonter leurs demandes auprès de leur enseignant ou de leur service de scolarité de rattachement. Le prêt des ordinateurs se fait via les bibliothèques universitaires.
    www.univ-orleans.fr/es/presto

Par ailleurs, si vous avez besoin d’une connexion Internet ou d’un ordinateur, n’hésitez pas à vous renseigner au sein de votre établissement d’enseignement pour voir ce qu’il met à disposition des étudiants, et à vous rendre dans un espace public numérique, une structure Information Jeunesse, à la médiathèque/bibliothèque, ou dans un espace de coworking.

Cet article fait l’objet d’une actualisation régulière mais il ne saurait être totalement exhaustif étant donné le caractère éphémère ou parfois confidentiel de certaines actions. N’hésitez pas à nous envoyer un mail à crij(@)ijcentre.fr si vous avez d’autres pistes.

Plus d’infos

A lire aussi